Apprenez à dire non


L'assertivité est une qualité qui vous aide à vous affirmer.

Derrière ce néologisme, se cache la capacité à exprimer franchement vos convictions et vos besoins, sans agressivité et dans le respect de votre interlocuteur.

Apprendre à dire non, c'est intégrer l'assertivité dans votre communication.

Voici quelques principes pour y parvenir :


Identifiez pourquoi vous avez du mal à dire "non"

Faites-vous partie de ceux qui associent le refus à la négativité ? Avez-vous peur (consciemment ou non) de décevoir les autres ?

De perdre leur estime ?


Comprenez que refuser ça n'est pas "mal"

Quand vous dites non, ça n'est pas vis-à-vis d'une personne que vous exprimez un refus, mais vis-à-vis d'une demande.

Dire non, ça n'est pas être égoïste, mais simplement rester fidèle à vos valeurs et aux engagements déjà pris (y compris avec vous-même !

Sachez que vous avez le droit de dire non ! Et de choisir quand vous dites oui.


Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables...

...qui ont tous été remplacés.

Oui, ça peut être un peu violent, mais c'est une réalité.

Si vous ne pouvez pas répondre favorablement à sa demande, votre interlocuteur trouvera une autre solution. Personne n'est indispensable.


En définitive, il ne s'agit pas de votre interlocuteur ni même de vous !

Mais d'une problématique à résoudre. Ça ne vous arrange pas de la résoudre vous-même ?

Vous pouvez proposer une autre solution : conseiller quelqu'un d'autre, aider partiellement quand vous le pourrez, transmettre de la documentation...


Commencez dès maintenant, jusqu'à ce que ça soit naturel !

Quelques soient vos raisons, ne vous justifiez pas ! Assumez votre refus et arrêtez de vous excuser lorsque vous décidez de refuser.

Bannissez les mots qui trahissent vos peurs ("je suis désolée", "ben en fait", "ça va aller ?"...).

Restez focus sur la solution.