• Fatou Tall

Les 5 meilleures astuces pour plomber votre business

Plus de 60.000 entreprises françaises font faillite chaque année (indice Banque de France). Comment les imiter ?

Il faut tout d'abord partir des causes qui conduisent un(e) dirigeant(e) à mettre la clef sous la porte.


Crise économique, coût de la main d'œuvre, difficultés de recouvrement ou encore manque de trésorerie.


"Oui, OK me direz-vous, mais là ce sont des causes externes indépendantes de ma volonté, je ne peux pas y faire grand chose !"


Tssst... Un instant, je vais vous donner une méthodologie infaillible pour... faillir en tant qu'entrepreneur(e). Et je ne parle pas de causes externes, mais bien d'éléments sur lesquels vous avez toute latitude pour agir (ou pas).

Il suffit de bien suivre les étapes suivantes (l'ordre n'a pas d'importance).


1. N'essayez pas de bien connaître votre clientèle

Inutile de savoir ce que vos clients attendent de vous, ou encore d'être précis dans le ciblage de vos cibles. Contentez-vous de proposer vos services "à tous", sans vous soucier de la clarté de votre message.

En effet, à quoi bon essayer de connaître les habitudes de vos clients, ou de tout simplement les écouter ? Dans cette même idée, évitez les feedbacks, et tout particulièrement les retours négatifs et critiques qui risqueraient de miner votre moral, vous faire douter ou pire encore, vous conduire à la remise en question ou à l'amélioration de votre offre.


2. Ne perdez pas de temps à élaborer votre proposition de valeur

Après tout, vous avez tellement d'idées, de possibilités, "sky is the limit!"

Pourquoi devriez-vous vous prendre la tête à essayer de mettre en valeur une offre, vous assurer qu'elle répond aux problématiques de vos prétendues cibles ?

Quel pourrait bien être l'intérêt de réfléchir à ce qui vous distingue de la concurrence, ou à donner envie d'acheter ? N'allez surtout pas essayer de comprendre ce que font les autres.

Ayez confiance en vous et ne cherchez pas à donner de la valeur ajoutée à votre offre. Ou au contraire, contentez-vous d'imiter vos concurrents qui ont réussi. Proposer une approche originale n'est pas très utile pour échouer.


3. Oubliez la stratégie

C'est là le meilleur conseil que je puisse vous donner pour vraiment vous planter. Business model, business plan, communication... Laissez ça à ceux qui veulent réussir et entrez directement dans le vif du sujet.

Si vous avez déjà fait l'erreur d'élaborer une stratégie dès le démarrage de votre entreprise, ne la révisez pas. Surtout en cas de problèmes ou d'évolution de votre marché (d'ailleurs, ne suivez pas les évolutions du marché). La résistance au changement est votre amie. Ne vous adaptez pas, n'essayez pas de comprendre ce qui dans votre environnement ou votre personne pourrait menacer votre activité, cela pourrait vous donner envie d'évoluer ou de consolider ce qui fonctionne.

Et bien entendu, postez sur les réseaux sociaux les plus tendances au hasard, sans aucun objectif ni indicateur de performance.


4. N'assumez pas vos tarifs

Inutile de fixer un juste prix. Si vous êtes vraiment motivé(e) à tuer la rentabilité de votre entreprise, proposez des tarifs en deça de la valeur de vos services.

Parler d'argent risquerait de froisser vos plus mauvais clients, ceux que vous voulez absolument garder pour plomber votre entreprise, qui ne reconnaissent pas la valeur de ce que vous proposez et ne seront jamais satisfaits de la prestation.

Quand aux bons clients, plutôt que de les choyer avec des conseils, un contact régulier ou un petit plus dans votre service, préférez multiplier les réductions et brader vos services pour leur témoigner votre éternelle reconnaissance.

Et si vous deviez avoir la mauvaise idée d'augmenter la qualité de vos services, ne commettez pas la double erreur d'augmenter vos tarifs. Cela va de soi.



5. Ne dépensez pas un centime pour le développement de votre entreprise

Surtout si celle-ci commence à enregistrer des profits, Vous imaginez gagner en productivité avec de nouveaux outils, rehausser le niveau de votre offre avec des salariés aux compétences complémentaires, ou acquérir plus de compétences pour mieux servir vos clients ?

Quelle horreur ! Vous risqueriez de devenir trop productif et de disposer de plus de temps pour évoluer et distancier vos concurrents... Et ainsi développer vos ventes ! 😧

Au contraire, préférez les triples saisies, continuez de travailler dans des locaux sans fenêtres et, surtout, n'essayez pas d'investir dans un meilleur CRM ou une identité graphique à votre image ! Vous vous retrouveriez tout bonnement à attirer plus de prospects et de futurs clients. Et ça n'est pas l'objectif.


Ces cinq stratégies sont les meilleures que je puisse vous conseiller pour augmenter vos chances de condamner votre réussite entrepreneuriale.


En connaissez-vous d'autres ? N'hésitez pas à les partager avec moi !